Keyfa : La marque africaine à la conquête du monde



Tout le monde en parle. La marque sénégalaise Keyfa met sur le marché un ‘’costume africain’’. À Abidjan, la capitale ivoirienne, notamment où la marque vient d’organiser un défilé, une clientèle habituée se réjouit de la disponibilité de ces vêtements. Découverte d’une tenue atypique au-delà d’une marque qui veut devenir leader en Afrique et concurrencer les grandes enseignes mondiales.

Originaux et hors du commun. Les vêtements de la marque n’ont nulle pareille.

Le ‘’Kiba’’ ou ‘’Costume africain’’ est un mixage à la fois culturel et stylistique qui s’inspire du boubou africain et du costume européen.

Fait de tissus de qualité (super 100, super 150…), le Kiba garde en effet l’allure d’un boubou traditionnel mais emprunte au costume européen les épaulettes et les manches.

Respectant les normes internationales de prêt-à-porter avec des finitions de qualité, il se veut un vêtement de luxe adapté à l’Afrique.

La Mode Autrement. C’est un concept mais aussi un art dans la façon de vivre. #Keyfa #Kiba #CostumeAfricain

Une publication partagée par Keyfa (@keyfaworld) le

Dioum Batchj, créateur de la marque Keyfa (au centre de la photo) présente ainsi le Kiba comme une alternative au costume conventionnel sur le continent.

C’est, dit-il, une tenue professionnelle et élégante adaptée à toutes les occasions.

Pour les adeptes du ‘’non conventionnel’’ dans le style vestimentaire, c’est certainement la tenue idéale !

Avec son apparence qui tranche avec l’ordinaire, se présenter à une cérémonie avec un Kiba vous démarquera à coup  sur. A côté de vous, comme l’indique le styliste, les autres passeront moins classes et distingués, même avec des costumes qui valent une fortune.

Des ambitions internationales…

Fort de ces qualités, le concepteur de la marque ambitionne devenir numéro 1 en Afrique.

Créée en 2010, la marque ne faisait au départ que des modèles féminins d’où l’appellation Keyfa qui n’est qu’un acronyme de Key (clé en anglais), F pour femme et A pour Africaine. Ainsi Keyfa se définissait à sa création comme la ‘’Clé de la valorisation et de l’élégance de la femme africaine’’.

Si ses clients se comptent dorénavant parmi les hommes, les enfants et les femmes, la volonté du créateur de mettre en avant la culture africaine et d’être un symbole d’élégance n’a pas changé.

Dioum Batchj, le jeune créateur (27 ans en septembre 2017) dont les tenues sont présentes dans plusieurs capitales africaines et européennes veut dans un futur très proche hisser Keyfa dans le cercle des grandes marques de luxe mondiales.

Et, pourquoi pas leur damer le pion!

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?