Expo-vente de la Fête des mères : Merveilles et splendeurs… étaient au rendez-vous !



Si en prélude à la fête des mères, les événements se multiplient, l’expo-vente du samedi dernier est sans doute le plus remarquable et attrayant. Plus de 80 créateurs ont illuminé le Sofitel Hôtel Ivoire avec leurs expositions originales. 

On en a pris plein la vue ! Là des beautés, ici des merveilles, plus loin des splendeurs… le tout couronné par des senteurs agréables.

Le panorama est en effet composé de créations diverses, surtout singulières et originales.

Stylistes, accessoiristes, vendeurs de boissons exotiques ont déployé l’armada pour le grand plaisir des visiteurs.
Composé en grande partie d’expatriés, c’est une clientèle subjuguée par la beauté des œuvres qui se laisse entraîner par la mosaïque des couleurs et la spécialité de chaque créateur.

Si certains d’entre eux comme Liliane Estivenart patronne de L.E Créations, Melyjah création et autres, sont bien connus de cette clientèle, un grand nombre est venu se fait découvrir. Et, le déplacement en valait la peine.

On trouvait sur place des tenues de sortie (pour enfants, femmes et hommes), des chaussures, des accessoires de beautés (colliers, bracelets, bagues, sacs à main).

Tous faits à la main et dans des matières soit recyclées ou ethniques tels le pagne, les perles…

C’est donc naturellement qu’on s’oublie à admirer ce que les créateurs sont capables de faire rien qu’avec des objets ordinaires.

L’un de nos coups de cœur est la jeune mais talentueuse Rebecca Ozé qui utilise des capsules de Nespresso pour confectionner de beaux colliers.

cachet spécial…

Il y avait donc de quoi fait plaisir aux mères et à soi-même d’ailleurs !

Autre particularité, l’aspect humanitaire que revêt l’expo-vente.

10% des ventes de chaque exposant permettront en effet de financer l’ensemble des actions caritatives et humanitaires que l’Association internationale des femmes en Côte d’Ivoire (AIFCI), organisatrice de l’événement, développe en faveur des populations vulnérables.

L’association qui anime par ailleurs un centre d’alphabétisation au profit de 80 femmes et enfants dans le quartier d’Anoumabo (Marcory), apporte son soutien aux malades du SIDA et aux handicapés lourds.

L’événement a donc su concilier le beau, l’agréable, l’utile et l’humanitaire !

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?