Chaînes de pieds : Un accessoire de beauté qui s’impose malgré tout!



Les chaînes ou bracelets de chevilles sont quelque peu mal vus sur le continent. Pourtant, les Africaines font, depuis peu, fi des préjugés qui entourent le port des bijoux aux pieds pour en faire une mode fort bien rependue. Après tout, les commentaires n’influencent pas quand il s’agit de paraître plus belle et séduisante !

Symbole de libertinage et de prostitution dans certaines cultures en Afrique, les bijoux de pieds ont dépassé les préjugés pour s’ériger en phénomène de mode.

Esthétiques surtout érotiques, ces bijoux sont récurrents aux pieds des Abidjanaises.

Le port des bijoux aux pieds a certes des origines diverses notamment égyptiennes et indiennes mais n’est pas une importation culturelle en Côte d’Ivoire.

La pratique existe, en effet, chez le peuple Sénoufo basé dans la partie nord de la Côte d’Ivoire où les chaînes et autres parures de pieds sont utilisées au quotidien comme objets de beauté. Lors des fêtes, funérailles ou rites initiatiques, les femmes en portent pour être plus belle.

Si ces objets peuvent être considérés comme vintage aujourd’hui, les femmes qui les arborent veulent être chics, sexy, sensuelles et séduisante.

Ainsi, porter un bijou au pied n’est plus l’apanage des ‘’filles de joie’’.

On rencontre très souvent des cadres d’entreprises, femmes au foyer… arborer avec fierté et sans complexe des bagues, chaînes, bracelets et autres bijoux aux pieds. A chacune ses astuces de beauté !

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?