Sécurité : L’Opération Epervier 2 porte ses fruits



« Épervier 2», l’opération de sécurisation des populations Abidjanaises réactivée il y a une semaine, a déjà permis d’interpeller près de 580 personnes, une quarantaine de fumoirs et trois champs de cannabis détruits, environ 300 armes à feu saisies, a annoncé jeudi, le ministre d’Etat ivoirien, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko.

« Ce sont des éléments concrets qui permettent de réduire la criminalité et la capacité de nuisance des délinquants. Nous devons maintenir la pression. Notre rôle, c’est d’assurer la paix et la sécurité pour nos concitoyens», a déclaré, à Abobo, commune au Nord d’Abidjan, M. Bakayoko venu s’enquérir de l’évolution de ladite opération de sécurisation réactivée le 2 juin dernier.

«A Abobo, nous avons des défis à relever», a souligné Hamed Bakayoko expliquant au nombre desdits challenges, « le défi du ressenti du manque de sécurité et le défi du phénomène des enfants en conflit avec la loi communément appelés microbes».

« Nous refusons de les appeler microbes parce que c’est une façon de les stigmatiser. Or quand vous les stigmatisez et les mettez en prison à cet âge, ils se radicalisent et deviennent des bandits plus dangereux», a justifié le ministre de l’intérieur et de la sécurité informant qu’en « coordination avec le comité de coordination et de suivi de la réinsertion, nous travaillons à ce que ces enfants soient mis à leur disposition des centres de resocialisation».

Aux policiers, M. Bakayoko leur a demandé de ne pas relâcher l’effort dans la traque contre les délinquants. «Vous pouvez compter sur moi. S’il y a des problèmes, par les voies de la hiérarchie, on les pose et on trouvera les solutions. Je veux une police disciplinée… Je veux que les délinquants soient traqués constamment. Que la pression soit sur eux», a-t-il instruit ajoutant avec insistance que « tous ceux qui empêchent nos populations de vivre en paix doivent avoir la pression».

C’est le vendredi dernier que l’opération épervier 2, lancée en septembre 2016, a été réactivée avec un effectif de près de 3537 policiers. Cette réactivation de l’opération épervier 2, avec un renforcement d’effectifs sur Abobo réputée comme l’une des communes au taux de criminalité les plus élevés de la capitale économique ivoirienne, vise à assurer la quiétude et la sécurité des populations Abidjanaises en général.

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?