Mutineries de Janvier : Les soldats renoncent à leurs revendications financières



Le président Alassane Ouattara et les mutins

Les soldats ivoiriens qui s’étaient mutinés en janvier pour des primes, ont annoncé qu’ils renonçaient définitivement à leurs revendications financières lors d’une rencontre avec le président Alassane Ouattara à Abidjan, a-t-on appris jeudi à la télévision nationale.

« Nous présentons nos excuses pour les différentes situations que nous avons connues. Nous renonçons définitivement à toute revendication d’ordre financier (…) Nous prenons l’engagement solennel de nous ranger et de nous mettre aux ordres de la République », a déclaré le sergent Fofana, porte-parole des mutins.

Le président Ouattara qui a salué ces mutins, a affirmé « croire à la sincérité de leurs paroles » et s’est dit certain qu’ils seront désormais des « militaires exemplaires ».

Lors de la commémoration de la fête du travail, le 1er mai, le président de la République a fermement condamné les mouvements revendicatifs des soldats qui ont mis à mal les efforts de redressement économique du pays.

La stabilité de la Côte d’Ivoire a été mise à mal et que ces événements avaient effrayé les Ivoiriens, ceux qui veulent investir et visiter le pays, avait fait remarquer le chef de l’Etat, promettant « l’amélioration des conditions de vie et de travail » des Forces armées de Côte d’Ivoire, malgré des difficultés budgétaires auxquelles fait face le pays.

Début janvier, la Côte d’Ivoire a été secouée par une mutinerie d’un certain nombre soldats qui avaient paralysé plusieurs villes et tiré des coups de feu, notamment à Abidjan et à Bouaké, pour réclamer surtout 12 millions de francs CFA de primes. Ils ont obtenu un versement de cinq millions de francs CFA et devaient toucher le reste de la somme plus tard, a-t-on appris auprès de ces mutins.

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?