Lutte contre le racket : La police va se doter d’outils plus efficaces



La police ivoirienne va se doter d’un guide de l’audit de ses services, a-t-on appris,  mercredi, à Abidjan, où s’est ouvert un séminaire à ce sujet avec le soutien du Programme des nations Unies pour le Développement (PNUD).

Selon Dr Joseph Ezoua, Chargé de Programme au PNUD, représentant le Directeur Pays de cette institution, « il apparaît plus qu’utile de doter l’ensemble des services de référentiels de fonctionnement et de contrôle standardisés, applicables à tous, et acceptés par tous ».

Saluant les efforts du gouvernement ivoirien en matière de sécurité, le chargé de programme au PNUD, a dans la foulée, mis en exergue les acquis du partenariat de son institution avec l’Etat ivoirien avec l’appui d’autres institutions dont l’Union Européenne.

« Ce sont 12 préfectures, 11 Districts, et 27 commissariats de police qui sont mis aux normes de fonctionnalité en équipements et infrastructures. De plus, un cadre permanent de concertation est mis en place à travers les comités consultatifs d’éthique qui sont présents dans les circonscriptions ou arrondissements de l’ensemble des 118 commissariats de sécurité publique de Côte d’Ivoire », a dressé M. Ezoua.

Selon lui, « ces acquis permettent aujourd’hui non seulement d’apporter des réponses concrètes aux besoins de sécurité des populations, mais également de les associer à la recherche de solutions aux problèmes de sécurité au niveau local ».

Pour l’Inspecteur général des services de police (IGSP), Joseph Dja Blé, « ce document que nous voulons consensuel, nécessite l’adhésion de tous les responsables des services de la police. Il constituera un référentiel pour l’inspection générale».

« Aucune institution ne peut marcher sans un système de contrôle. L’audit ne doit pas effrayer quelqu’un. Il n’est pas fait pour sanctionner », a quant à lui rassuré, le Général Lanciné Cissé, le Directeur de cabinet adjoint du ministère d’Etat, ministère de l’intérieur et la sécurité, chargé de la sécurité.

Ce séminaire qui s’achève vendredi, vise entre autres « à préciser la politique générale de l’audit des Services de la Police Nationale, déterminer les référentiels et les standards de comparaison, mettre en place un outil d’évaluation au niveau stratégique, pour mesurer le processus de mise en œuvre du guide d’audit ».

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?