Dégradation de l’autoroute du Nord: Soroubat sommée de reprendre une partie des travaux



L’entreprise tunisienne Soroubat, qui a réalisé les travaux de bitumage de l’autoroute du nord (centre ivoirien), a été contrainte de reprendre 31,5 km d’ici à août 2017, à la suite d’une dégradation subite des enrobés bitumineux.

Selon une source proche du ministère ivoirien des Infrastructures économiques, Soroubat devrait reprendre notamment le revêtement d’une partie du tronçon Toumodi-Yamoussoukro, long de 31,5 kilomètres.

Les travaux portent également sur la réparation des parties dégradées. Ces travaux ont été entamés le 23 février dernier, pour une durée de six mois. Cette voie de l’autoroute devrait être opérationnelle fin août, au plus tard.

Pour assurer un bon niveau du bitume Soroubat devrait poser une couche de base non traitée de 15 cm et une couche de revêtement en béton bitumeux de 5cm. L’entreprise tunisienne de BTP devrait en outre, reprendre les canalisations construites pour le drainage des eaux de ruissellement.

Le coût global des travaux est estimé à 14,37 milliards Fcfa qui devront être supportés par l’entreprise tunisienne, au risque de prendre des sanctions, à savoir une interdiction d’accès aux marchés publics en Côte d’Ivoire pendant cinq ans.

Le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Amédé Kouakou, s’était rendu sur les lieux le 13 mars dernier pour constater le degré de dégradation de cette partie de l’autoroute. Cette partie de la voie de l’autoroute a été fermée pour des travaux actuellement en cours.

Soroubat a remporté le marché d’extension de la même autoroute entre Yamoussoukro et Tiébissou long de 37 kilomètres pour un montant de 92 milliards de F CFA.

 

COMMENTAIRES

©2017 Kitamag Tous droits réservés - Mentions légales

Plan du site :

Actualités Mode People Food & Drink Beauté & Bien Être Culture Si on vous le dit... Vie pratique Pharmacie de garde Agenda

Lifestyle - Le style de vie africain

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?